samedi 3 mars 2012

Éclipse !

Quelle éclipse !
Mes excuses .
Je reviendrai progressivement.
Pause au noir non désirée.



3 commentaires:

Anonyme a dit…

Remonter, une image après l'autre, sans les mêler. On remonte au centre de la terre, en janvier.
Paula

Ana a dit…

Yes Sir Madame ! Puis je le fais en " mars " (mean-en- masse....)

Ana

Minie a dit…

"Un soleil, une lumière que faute de mieux je ne puis appeler que jaune, jaune soufre pâle, citron pâle or. Que c'est beau le jaune!"
C'est Vincent, tel qu'il l'écrivait à Théo.
Ç'aurait pu être, à quelques mots près, ce qu'écrivait Artaud dans le suicidé de la société, "C'est ainsi que la lumière du bougeoir sonne,
que la lumière du bougeoir sur le fauteuil de paille verte sonne comme la respiration d'un corps aimant devant le corps d'un malade endormi".

Et, Luna Mare, comme c'est drôle cette petite tache rouge sur l'onde calcaire, je ne l'avais pas remarquée l'autre jour ? Y était-elle ? Est-elle venue entre-temps... ?
Voyage-t'elle sur ce court Sahara à la suite du fossile accrocheur ?
Un jour, la cuirasse parcheminée deviendrait le hâvre de tant d'errances, Tharsis Montes le musée de l'Hespérien...

Enregistrer un commentaire